Partagez | 
 

 Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Dim 22 Nov - 12:07


© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Riku Nakamura

« Hell is empty, demons are all here »


۞ NOM : Nakamura
۞ PRÉNOM(S) : Riku
۞ SURNOM : -
۞ AGE : 23 ans
۞ NATIONALITE: Japonaise
۞ LIEU DE VIE : Suta - Okane
۞ PROFESSION : Ce qui lui tombe sous la patte
۞ GROUPE : civil
۞ AFFILIATION : Indécis
۞ KIMYONA ?  : Yes sir
۞ SI OUI, QUEL EST VOTRE DON ?  : Télépathie - télékinésie

۞ AVATAR : Yu Ha Min
۞ DOUBLE COMPTE ? NON
۞ PREDEFINI ? : NON


DESCRIPTION PHYSIQUE

Ses yeux se posaient sur ce miroir fissuré accroché au mur, détaillant une fois de plus sa peau blanche. Il était grand, aux environs d’un bon mètre soixante-quinze. Peut-être plus, il ne savait pas vraiment. Tout ce qu’il constatait était d’une part ses jambes, longues et fines. Elles auraient pu rendre n’importe quelle fille jalouse, d’ailleurs on lui en avait déjà fait la remarque, qu’il avait un corps de femme et qu’il devrait changer pour ressembler à un homme. Mais il n’y pouvait pas grand-chose, peu importe combien il mangeait, il n’arrivait ni à prendre de muscles ni de graisse. Il était né pour être mince. Sans doute trop à en juger par ses côtes visibles et ses poignets extrêmement fins.

Ici et là on pouvait voir quelques cicatrices, témoignant de son passé douloureux. Sur sa hanche, une trace de brûlure se sentait au touché mais impossible de la voir d’aussi loin, sans doute en avait-il une aussi quelque part sur son dos, il ne l’avait jamais vu encore. Sur ses poignets, d’autres marques régnaient, faites par qui ? Aucune idée, il ne se souvenait pas de tout, mais certaines, plus visibles, étaient de lui. Autre marque qu'il avait décidé de lui même: son tatouage sur la clavicule, lequel signifie: "Sweet hell, the infinite hallucination."

Ses yeux remontaient à son visage. La première chose que l’on voyant ? Ses yeux. La plupart des gens qu'il rencontrait avait les yeux foncés, marron ou noirs, mais lui avait naturellement les yeux bleus. Une certaine assurance pouvait ce lire dans ceux-ci, un doux mélange entre de la mélancolie, de la provocation et de la taquinerie. Vient ensuite ses lèvres dont la commissure remontait légèrement. Lorsqu’il souriait, son air espiègle ressortait d’autant plus, ce qui énervait certaines personnes mais en  attirait d’autres. Contrairement à son corps, aucune cicatrice, aucune marque n’était visible sur son visage. On lui avait appris à en prendre soin, alors c’est ce qu’il faisait, avec beaucoup d’attention même.

Une fois qu’il avait fini son observation, ses doigts fins attrapaient un élastique. Agilement, ils attrapaient ensuite ses cheveux fins et lisses, les attachant d’une façon différente à chaque fois. Il n’aimait pas les avoir détachés, ou rarement, alors que cela le rendait plus beau. Il se dirigeait ensuite dans la commode de récup’ qu’il avait trouvés, l’ouvrant pour s’habiller après sa douche. Il n’avait pas un seul vêtement dit « confortable », il n’avait jamais eu ce genre de choses alors pourquoi en achèterait-il ? Non, dans ses affaires on trouvait plus souvent des débardeurs, des slims avec ou sans effets déchirés, avec ou sans strass, et peut être un ou deux t-shirt qu’il avait trouvé sympa. Non loin gisait sa veste en similicuir et ses bottines noires. Riku avait été éduqué avec un certain style et se contentait de continuer à l’utiliser, sachant que toutes les personnes qu’il avait connu jusqu’alors étaient attirés par celui-ci.  


DESCRIPTION MENTALE

Du haut de ses 23 ans, Riku n’a pas grandi. Toujours aussi naïf, toujours aussi crédule, comme un enfant de cinq ans il pourrait aisément suivre un monsieur qui l’invite dans sa camionnette pour avoir des bonbons. Ou tombé dans le même piège plusieurs fois d’affilés. Non vraiment, Riku ne pourrait pas survivre en temps de guerre. Tant à cause des défauts cités plus haut, mais aussi à cause de sa sensibilité hyper développée. Un rien pouvait le faire pleurer, l’énervé ou le rendre heureux. Vous voulez le voir sourire ? Offrez-lui une bouteille d’eau, de coca, de saké de préférence il vous aimera encore plus. Pour le faire pleurer ? Il suffit de lui crier dessus. A vrai dire, le garçon se trouve à une douce limite entre lunatique et bipolaire pour ainsi dire.

D’une honnêteté enfantine, il vous dira les choses comme elles viennent dans son esprit. Il n’a pas appris cette chose que l’on appelle le « tact », alors s’il veut vous dire merde, il vous dira merde de la façon la plus simple au monde : un mot, deux syllabes, cinq lettres. Par contre, il a appris à ces dépends à mentir, on ne peut pas vraiment dire qu’il en est devenu le maître vu qu’il a des tics quand il ment, mais il est en cours d’apprentissage. Et puis, il faut dire que sa mémoire ne l’aide pas à avoir des mensonges construit. Ben oui, il faut dire ce qu’y est, Riku, c’est le garçon par excellence qui oublie tout. Le fou qui tourne avec un gâteau ? Cramé. Un rendez-vous ? En retard ou oublié. Le travail ? Jamais à l’heure. Non vraiment, la vie du garçon n’est pas des plus faciles. Malgré tout, il arrive à survivre. Etant assez débrouillard, il arrive toujours à trouver des bons plans et des occasions facilement. Il faut dire qu’après avoir fui, il avait dû apprendre à tout faire de lui-même. Voler, se cacher, manger comme il pouvait. Il avait appris sur le tas comme on dit.

Son comportement, assez aguicheur, pourrait laisser croire qu’il sait ce qu’il fait, qu’il aime se donner physiquement alors qu’en réalité il n’aimait pas ça. Il n’aime pas son corps et se trouve donc être assez pudique, même si il faut l’avouer, il ne le montre absolument pas. Tout ce qui pourra vous mettre sur la piste, c’est au moment où vous parler d’une partie de son corps, là il vous dira de vous taire gentiment, d’arrêter d’en parler avec un simplement « chut ». Autre élément, en contradiction avec son comportement : son innocence. Le garçon est vraiment innocent, il ne comprendra ce qui lui arrive que quand c’est trop tard, et trop timide pour refuser, il se laissera docilement faire.

Voilà comment est le jeune Riku en temps normal, naïf, innocent, timide. Mais une fois qu’il a bu, vous pouvez oublier ce garçon doux, il devient volontairement plus taquin, plus tactile. Sa pudeur disparait totalement pour laisser place à un homme qui sait ce qu’il veut. Et s’il vous veut vous, il fera tout pour vous avoir dans les heures à suivre. Comme tout homme qui se respecte, il avait une part de chasseur en lui, et pour avoir sa proie, il pouvait s’avérer très patient…





VOTRE DON

Il ne percevait qu’un bruit de fond, des basses qui traversaient les cloisons de la pièce où il se trouvait. Riku était jeune à cette époque, c’était encore un enfant pur, sage, docile, qui ne connaissait rien à la vie. Une porte s’ouvrait, plusieurs hommes rentraient et il les écoutait parler attentivement. Les personnes qu’il connaissait de vue sortaient et le voilà maintenant seul avec cet inconnu. C’était la première fois qu’il était isolé de cette pièce bondée, la première fois qu’il rencontrait en tête à tête un étranger et donc la première fois qu’il faisait la rencontre de son don. L’homme se tournait vers lui et le regardait avec un sourire doux, tendre, comme un père envers son enfant. Pourtant le brun se souvient avoir entendu sa voix rauque et basse. Ses mots n’étaient pas aussi doux que son expression, il commençait à avoir peur, Riku était effrayer de ce qu’allait lui faire celui qui se trouvait face à lui. Alors sans que le plus vieux n’ait dit un mot, il tentait de s’enfuir et hurlant pour qu’on l’aide en vain.

Quelques années plus tard, le voilà libre. Il avait réussi à s’enfuir de cet enfer pourtant il était en quelque sorte toujours là. Son don, il ne le contrôlait pas. Il n’avait aucune idée de comment le faire et dès qu’il se prêtait à quelques expériences chez lui, un mal de tête atroce le gagnait alors il arrêtait. Il s’était rendu à l’évidence qu’il ne pourrait jamais contrôler son pouvoir, alors plutôt que d’essayer il s’était visé un casque sur les oreilles. Il ne sortait jamais sans, il travaillait difficilement, préférant la nuit pour voir moins de gens. Bien que ces derniers l’effrayent de par leurs pensées, il faisait avec. Parfois il arrivait que le garçon soit en mauvaise position, mais la seconde d’après la personne face à lui changeait d’avis, préférant le laisser tranquille. Pourquoi ? Il ne savait pas, il ne faisait pas le rapprochement avec son don et sa demande de le laisser tranquille.

Récemment il a remarqué que quand il s’énervait, quelques objets tremblaient ou bougeaient autour de lui. Il commençait à avoir peur de lui-même sans savoir à qui en parler, sans savoir comment le régler. Encore une fois, il a préféré fuir et calmer le problème avec ce qui lui tombait sous la main : calmant, drogue, alcool, tout y passait pour arrêter ça.





VOTRE HISTOIRE

Riku Nakamura, né un jour d’hiver à fait pendant des années le bonheur de ses parents. Particulièrement de sa mère qui voulait absolument avoir un enfant, qui plus est un fils. Le garçon apprenait rapidement tout ce qu’il avait à apprendre malgré l’environnement qui changeait beaucoup. Son père était un gros joueur, et donc un gros parieur. En quelques années, ses parents ont dû déménager à plusieurs reprises jusqu’à finir pratiquement à la rue. Son père n’avait plus les moyens de rembourser ses dettes, mais il ne voulait pas être à la rue. La solution ? Donner quelque chose de valeur, de très grande valeur…

Voilà comment Riku c’est retrouvé « adopté » par la famille Kazehara. Il a grandi et a appris ce qu’on lui demandait d’apprendre avec beaucoup de sérieux et de dévouement à seulement l’âge de cinq ans, il participait aux activités de la famille, du moins celles où on l’autorisait à participer. Puis à celles où on l’obligeait à participer une fois un peu plus vieux. Le garçon n’était qu’une des marchandises de cette famille, il n’était là que pour leur rapporter de l’argent quitte à souffrir et devoir se donner en personne. C’est ce qui arrivera quelques années plus tard, ce qui entrainera la découverte de son pouvoir et une prise de conscience assez brutale de sa présence dans chez les Kazehara. Ne croyez pas qu’il n’a jamais essayé de se rebeller, il l’a déjà fait. Ce qui lui a valu d’être frappé, insulter et envoyer à des clients sans doute pire. Alors il a attendu, espérant pouvoir un jour s’enfuir de ce manoir.

Personne à part lui n’était au courant de ce qui se passait dans sa tête, à quel point c’était le brouhaha permanent. Ses nombreuses migraines étaient dues à celui-ci, et évidemment, les médicaments qu’on lui donnait n’aidaient pas. Las d’être à son chevet quand le jeune se plaignait de ses douleurs, les gardes ont trouvés une technique plus efficace : lui donner de l’alcool ou de la drogue. Il se taisait et arrêtait de se plaindre, restant alors sage comme une image. Mais évidemment au fil des années, il devint de plus en plus demandeur, de plus en plus dépendant de ces substances. Prétextant avoir mal à la tête de plus en plus souvent pour qu’enfin on lui donner directement des doses d’avances pour être tranquille.

Au cours de ses années dans le manoir, il pouvait entendre la voix d’un homme, sans doute plus vieux que lui. Il l’entendait à plusieurs reprises, toujours proche mais sans visage. Il n’avait jamais vu ou été touché par lui. Il aurait aimé le rencontrer, après tout peut être que les gens n’étaient pas tous aussi horrible que ceux que côtoyait le garçon ? Ce n’est qu’à ses onze ans qu’il ne put mettre un visage sur cette voix, lorsqu’il le croisait dans un couloir il l’entendait lui dire au revoir sans que ses lèvres ne bougent. Pourtant le petit s’était penché poliment avant de lui offrir un sourire aussi grand qu’il pouvait, le remerciant silencieusement d’avoir été près de lui tout ce temps. Tout ce qu’il espérait été de pouvoir le revoir un jour, de l’entendre et n’entendre que lui. Il était persuadé qu’il était différent de ces vieux et vieilles qui profitaient de lui.

Treize ans après avoir rejoint le clan, il profitait d’une vente de nuit pour s’enfuir. La première et seule opportunité qu’il avait, il la saisit et s’enfuit aussi loin que possible de ce manoir. Depuis ce jour-là, il vit dans la peur constante d’être retrouvé par les Kazehara ou par les anciens clients qu’il avait servis, mais aussi d’être trouvé par le gouvernement. Il ne contrôle aucunement son pouvoir, il s’était même déjà blesser avec et pouvait faire de même avec les gens autour de lui. Mais aussi avec l’envie de le retrouver, cet homme qui avait veillé sur lui tout ce temps sans jamais posé une main sur lui, sans jamais lui faire de mal. Une autre partie de lui, plus meurtrie, avait soif de retrouver ses parents. Comment étaient-ils ? L’avaient-ils oublié ? Il se souvient des nombreuses fois où on lui rappelait qu’il n’avait été qu’une monnaie d’échange, qu’un moyen pour son père de sauver son cul.

Parfois il tente de réfléchir à ce que serait sa vie s’il était né dans une autre famille, s’il n’avait pas été vendu et utiliser de la sorte. Mais ses réflexions n’aboutissaient jamais à bien loin, il ne connaissait rien en dehors du peu qu’on lui avait appris au manoir. L’école, l’université, les diplômes, il ne connait pas. Il lui arrive de buter sur des mots que n’importe qui trouverait simple, des fois il n’en connait pas d’autres, alors qu’ils sont tout aussi simple. L’amitié, l’amour non plus il ne connait pas. Ce qui fait de lui un connard auprès de certaines personnes très souvent, et donc il se retrouve seul, ce qui ne le dérange pas le moins du monde à vrai dire.

Dans ce monde où les gens comme lui sont opprimés ou utilisés, il essaye de survivre au mieux sans prendre un quelconque parti. Il se contente d’un travail à temps partiel ici et là en évitant tout contact avec les autres, pour payer son logement, sa drogue et sa nourriture.    
 




۞ PRÉNOM OU PSEUDO : KwonHyo
۞ AGE (facultatif) : 19 sir!
۞ COMMENT AVEZ-VOUS CONNU LE FORUM ? Sur Asian cafe
۞ COMMENT TROUVEZ-VOUS LE FORUM ? I love it :3
۞ PRÉSENCE SUR LE FORUM : 6-7/7
Revenir en haut Aller en bas
Moïra Sasaki

avatar


♠ Identité de votre personnage
Race: Kimyōna C
Age: 25 ans
Métier: Protecteur

MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Lun 23 Nov - 5:32

Bienvenue sur GDK Very Happy
Je lis ta fiche au plus vite !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Lun 23 Nov - 8:17

Merci beaucoup~! :3
D'accord ça marche :hug:
Revenir en haut Aller en bas
Moïra Sasaki

avatar


♠ Identité de votre personnage
Race: Kimyōna C
Age: 25 ans
Métier: Protecteur

MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Dim 29 Nov - 7:14

Bonsoir Riku Very Happy

Est-ce que tu t'en sors avec ta présentation ? Tu es si prêt de la validation ^^ Nous attendons que tu fasses un choix pour ton pouvoir, télépathie et télékinésie sont deux pouvoirs distincts. Préviens nous lorsque tu te seras décidé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Dim 29 Nov - 8:56

Coucou ^^

J'ai pas eu le temps encore de me pencher dessus mais dès que possible je m'y colle et je vous préviendrais à ce moment là! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Moïra Sasaki

avatar


♠ Identité de votre personnage
Race: Kimyōna C
Age: 25 ans
Métier: Protecteur

MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Sam 12 Déc - 6:24

Oy !

En deux semaines tu as du avoir le temps de réfléchir à ton pouvoir. Pourquoi la dernière ligne droite est toujours la plus longue ? Razz Si tu as besoin d'une semaine de plus pour terminer ta présentation n'hésite pas, mais préviens nous ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yuna Tôgashi

avatar

PM : 0

♠ Identité de votre personnage
Race: Kimyōna C
Age: 17 ans
Métier: Etudiante/Fabricante de bombes...

MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   Mer 6 Jan - 5:55

Ne nous oublie pas !! :vole:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Riku Nakamura ✝ Give me a mental breakdown.. [Fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» [Validée]Technique de Riku
» [Fiche d'île] Nakamura
» Kira Nakamura [Pouffy]
» Taiki Nakamura

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG :: Gaikoku Kin'dai  ::  :: Les Nouveaux Arrivants :: Fiches Invalides-