Partagez | 
 

 La guerre de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tajic Virlimo

avatar

PM : 5

♠ Identité de votre personnage
Race: Kimyōna C
Age: 25 ans
Métier: Bibliothécaire et écrivain peu connu

MessageSujet: La guerre de Noël   Sam 19 Déc - 8:11

Noel… Jour de fête, jour de joie, jour de réunion familiale, jour de bonheur…. Et jour que je hais par-dessus tout. Je suis dehors… Oui, moi, Tajic Virlimo, je suis dehors à me geler les couilles pour faire plaisir à Madame la directrice. Tssss, grognasse. « J’ai besoin de toi pour une mission, fait toi passer pour mon fiancé, j’ai trouvé un magasin qui fait des réductions pour les couples… » Et blablabla…

Voilà pourquoi je fais la queue au milieu de ces… Monstres ? Pouilleux ? Sagouins ? Ah… On dit les gens normaux ? Tssss ne pas aimer les anciens livres est une forme de non-conformité et d’insulte au bon goût… Et puis… Jouer les fiancés ? Moi ? Elle est sérieuse ?! Tsss, la seule fille que j’ai draguée, j’ai dû entrer et sortir du bouquin vingt fois avant qu’elle arrête de me coller des claques… Je pousse madame la directrice. Non, ce n’est pas que vous puez, enfin disons que ce n'est pas la seule raison, mais ne me collez pas nom de dieu. Raaah, mais regarder ces… Gens normaux ? Pouilleux, c’est mieux ! Là avec leur… Bonheur et leur… Famille ! Tsss quels mots moches ! Aaaah ma tête en est salie !

Nous rentrons finalement et elle me montre la seule et unique raison de ma venue. Un employé de bon goût aurait apparemment réservé, pour moi et selon les ordres de madame la directrice, un authentique livre de papier sur un conte de noël !! Je cours presque, esquivant les sales manants qui osent se mettre au travers de ma route et de la sainte relique. Je grogne vers l’employé qui baisse les yeux sur la directrice… On dirait qu’elle a pas aimé être trainer sur 100 mètres. Vas-y fait moi une scène pour changer ! Je m’en tartine les baloches, paie et je me casse ! Merci, je vais pou… Quoi ? On reste ? Des trucs à acheter ? Chez les autres ? En plus… Ce n’est pas des livres ?

Journée de merde ! Journée de merde ! JOURNEE DE MERDE !!! Putain ! Les pouilleux, les autres-là… Tas de merdes ambulantes ! Et que ça se pousse et que ça s’embrasse… Putain, j’ai dû embrasser 20 fois madame la directrice, et je ne veux pas passer pour un connard… Mais les dents ça se lave bordel de merde !!! Je suis persuadé que je peux faire la liste de ses dix derniers repas… Et maintenant… On va… Dîner ?!! Non ! Non !! NOOOOON !!!

Je pleure à table. Tu as décidé de me casser les couilles, je vais le faire aussi ! Oui, je pleure à table ! Oui, je fais mon gamin ! Rien à foutre, je veux lire bordel de merde ! Elle sort de table en payant la note… Me laissant là… VICTOIRE !!! J’arrête de pleurer et je me casse en courant ! Pas le temps de trouver la bibliothèque, une ruelle sombre ! Parfait !!! Je m’installe et ouvre le livre : « La guerre de noël »

Joli titre… Voyons l’histoire… Quoique… Attendez… Les manants m’ont pourri ma journée exact ? Et si… Je pourrissais leur noël ? Très bien allons y !!! J’use de ma capacité et une musique de noël retenti… Libérons d’abord le premier chapitre.

-OH ! OH ! OH !

Le père noël et là ! Il ne m’a pas vu ! Pareil pour son armée de lutins et son traîneau !! Ils sortent de la ruelle en chantant. Bien…. Maintenant… Rigolons et brisons des rêves ! Je cours dans le dédale de ruelles, libérant de nouvelles armées de noël partout dans la ville ! Vous vouliez un papa noël… Vous en aurez dix !!!

-OH ! OH ! OH ! Je dois trouver les élus de noël !!! Des cadeaux sont à distribuer !!!!

Je sens que je vais me mettre a aimer noël !

HRP et précisions:
 

_________________
Je parle en Japonais (#0033ff) et Français (#cc0000)

Ce que je suis et Ce que je deviens
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Atsuro Yokota

avatar


♠ Identité de votre personnage
Race: Humain
Age: 55 ans
Métier: PDG d'Eneru

MessageSujet: Re: La guerre de Noël   Dim 27 Déc - 2:06

 

La guerre de Noël

le 24.12 avec Tajic Virlimo
En retard, il était en retard, un paquet doré sous le bras. Comment avait-il pu oublier le présent de sa femme ? Il s'en voulait terriblement et il se retrouvait maintenant le soir de noël à courir dans les rues de la capitale pour rentrer au plus vite auprès de sa petite famille. Il détestait être retard, cet imprévu était en train de le mettre en colère, mais après tout, il ne pouvait que se blâmer lui-même. Heureusement que Mariko lui avait rappelé quelques heures auparavant qu'il devait aller chercher le cadeau, car il aurait été capable de se présenter devant sa femme les mains vides.

Atsuro avait une mémoire pour ses affaires, en revanche, il avait du mal à rester concentrer lorsqu'il s'agissait de sa vie privée. La nuit avait recouvert Matsusara et étrangement, aucun taxi ne parcourrait les routes, on aurait dit que c'était fait exprès. À cette heure, tout le monde devait déjà être arrivé. Il appréhendait le regard de ses enfants, ils en profiteraient sûrement pour lui dire que son âge n'était pas étranger à cet oubli. Yokota s'énervait tout seul, il était en train de regarder l'heure sur sa montre, quand un étrange cri. Il était semblable en tout point à celui que faisaient ces types en costume rouge. Il n'aimait pas particulièrement noël, mais pour sa femme, il faisait l'effort chaque année de se libérer pour profiter de la soirée en compagnie de sa famille. Alors qu'il accélérait le pas, un peu plus et il courait, un autre cri retentit, plus proche celui-ci. Il vit alors une chose impensable, un gars courait devant lui en lisant un bouquin d'où sortait une armée de lutins.

Atsuro se stoppa net, il n'en croyait pas ses yeux ! Sa rage explosa intérieurement ! Pourquoi devait-il toujours avoir raison à propos des Kimyōna ? Ces êtres n'étaient vraiment que des abominations malfaisantes. L'humain se colla au mur d'une des bâtisses de la rue, les créatures de noël ne semblaient pas l'avoir remarqué, tout comme leur maître. Il sortit alors son cellulaire et voulut composer le numéro de la BS, mais ce soir, les lignes étaient saturées, tout le monde cherchant sûrement à souhaiter un joyeux noël à leur famille ou amis éloignés. C'était très mauvais, plus les secondes défilaient et plus il avait l'impression que l'armée de lutins et de père noël ne faisait que grossir. Il fallait faire quelque chose ! Pas question pour lui de rester caché, même s'il n'avait pas d'arme contre cette chose, il n'avait pas peur. Ça ne serait pas la première fois, ni la dernière, qu'il se retrouverait face à un Kimyōna dangereux.

Prenant son courage à deux mains, il cria à l'intention du fauteur de troubles :
-Et vous là ! Arrêtez tout de suite si vous ne voulez pas pour noël une entrée au centre d'isolement !
Il n'avait peut-être pas réussi à contacter la BS, mais les caméras de surveillance et drones allaient très certainement les alerter rapidement. Ce genre de manifestations ne devait pas passer inaperçue. Tenant toujours son cadeau sous le bras, Yokota se trouvait maintenant au centre du trottoir de droite. Il avançait d'un pas déterminé, laissant sa peur au fond de lui, car oui, intérieurement il était comme tout être humain et il n'était pas du genre à sous-estimer ses ennemis. Pourquoi fallait-il que ce soit tombé sur lui ? Sa femme lui en voudrait certainement de s'être arrêté, mais elle le connaissait mieux que quiconque, il n'aurait pas pu raser les murs dans l'espoir de rentrer au plus vite auprès de sa famille. Il s'était fait un devoir de protéger les citoyens contre les Kimyōna et ce soir, il allait pouvoir leur prouver à tous que ses beaux discours n'étaient pas que des paroles en l'air.

Il semblerait que ses paroles attirèrent l'attention de plusieurs lutins et père noël, il se stoppa une seconde lorsque tous ces regards furent portés sur lui, mais il continua d'avancer et ajouta même :
-Ce n'est la faute de personne si vous êtes un monstre hait de tous, alors laissez les braves gens profiter de noël en paix et retournez d'où vous venez avant que la BS n'arrive ! Vous ne savez pas à qui vous avez à faire ! Attaquez vous à moi et vous aurez le pays tout entier contre vous !
Il n'avait pas d'autres armes que sa renommée à cet instant précis, ce qu'il regrettait de ne pas avoir accepté l'arme qu'un de ses amis lui avaient proposé de porter. Atsuro n'était vraiment pas d'humeur clémente, cette histoire n'allait faire que le retarder d'avantage et s'il y a une chose qu'il détestait autant que les Kimyōna, c'était bien d'être en retard.
   
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La guerre de Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Argentine: ouverture d'un nouveau procès pour crimes de guerre lors de la dicta
» Chef de Guerre sur Cannon Io... euh... moto
» Prochaine etape de la "guerre au terrorisme", le Pakistan?
» Elections générales anticipées ou Guerre Civile
» La guerre au Proche-Orient. Sujet de piporiko

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG :: Gaikoku Kin'dai  ::  :: Le Centre Ville :: Les rues-