Partagez | 
 

 [PNJ] Tadashi Hidekami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Metsuki
Je dessine ta destinée

avatar

PM : 0

MessageSujet: [PNJ] Tadashi Hidekami   Sam 12 Oct - 3:28


© Arrogant Mischief sur Never Utopia
Tadashi  Hidekami  

« Gardien des clefs »



۞ NOM : Hidekami
۞ PRÉNOM(S) : Tadashi
۞ SURNOM : Tôda
۞ AGE : 29 ans
۞ NATIONALITE: Japonaise
۞ LIEU DE VIE : Le village du Centre d'Isolement
۞ PROFESSION : Sans profession
۞ GROUPE : Reclus
۞ RANG : Gardien des clefs
۞ KIMYONA ?  : Oui
۞ SI OUI, QUEL EST VOTRE DON ?  : Médiumnité

۞ AVATAR : Jae Hee




DESCRIPTION MENTALE

Tadashi est un jeune homme secret, qui déteste parler de lui-même. Il estime cela plus sûr, moins les gens en savent sur lui, plus il se sent en sécurité. Cela lui vient de la période de sa vie où, fuyant la Brigade Spéciale, il affichait un masque souriant et aimable pour ne pas attirer de soupçons sur lui mais qui au fond avait peur de se retrouver arrêté. Toutes ses précautions ne l'ont malheureusement pas sauvé du Centre d'Isolement mais cela ne l'empêche pas de garder ses habitudes en restant froid et distant avec les autres reclus, surtout qu’il n’avait plus besoin de son masque…  Utilisant parfois la violence pour protéger ses biens ou défendre certaines personnes, son incarcération l’a rendu assez dur. Cependant, au fond de lui se cache un être généreux alimenté par une certaine sensibilité à la misère, cet être qui l'a poussé à ne pas prendre la fuite lorsqu'il en avait l'occasion et qui lui permet de distribuer équitablement les ressources que lui donnent les Indignés sans avoir de remords. Malgré son côté sombre et autoritaire, les Kimyona savent qu'ils peuvent compter sur lui et qu'il fera ce qui est juste, c'est pourquoi il est devenu quelqu'un de très respecté au village. Sa présence rassure ses congénères, on se tait lorsqu'il prend la parole et on écoute son avis avec sérieux. Tôda est relativement pessimiste depuis son incarcération mais s'accroche tout de même à l'espoir de voir un jour sa prison démantelée par les Insurgés et en attendant ce jour, essaie de garder confiance et de prendre son mal en patience. En attendant, il continue de remplir sa tâche, entouré de détenus qui à la fois le respectent et le craignent.





VOTRE DON
Tadashi possède le don de médiumnité. Il s'agit d'un don qui effraie les humains normaux et qui lui a valu d'être classé parmi les Kimyona de rang X. Il est capable de percevoir les esprits des morts mais pas sous la forme de spectres transparents et blanchâtres mais comme s'il s'agissait de personnes de chairs et d'os. La seule différence avec les vivants, qui permet à Tôda de les identifier est l'apparence de leurs yeux, vides, qui reflètent parfaitement l'absence de vie. Pas de pupilles, pas d'iris, simplement deux globes blancs. Lorsqu'il était enfant, il se risquait parfois à adresser la parole à ces drôles de personnes que ses parents ne voyaient pas. Cependant, après que certains esprits se soient mis en tête de suivre partout ce petit garçon qui possédait le pouvoir incroyable de les voir, Tadashi prit peur et commença à rejeter son don. Aujourd'hui, il n'est pas plus développé qu'il y a 20 ans, il ignore les spectres et refuse d'entrer en contact avec eux.
Ce pouvoir lui permet cependant de contrer les Kimyona ayant un pouvoir de projection astrale. Il est capable de percevoir leur esprit vagabonder loin de leurs corps. Il peut les reconnaître à la légère brume blanche qui les enveloppe et qui est plus ou moins opaque en fonction du temps qu'ils ont passé loin de leur corps.





VOTRE HISTOIRE
Tadashi est né au sein d'une famille pauvre en périphérie de Tokyo. Dès le début des investigations de la Brigade, les Hidekami furent pris pour cible. Les dons de son père et de sa mère faisaient frémir leurs voisins et quelques langues un peu trop pendues n'avaient pas hésité à faire part de leurs impressions au gouvernement. Entre le petit Tôda qui discutait avec des fantômes dans son jardin, sa mère qui se transformait en diverses créatures et son père qui manipulait la volonté des gens, cette famille n'était pas très bien vue de sa banlieue. Un jour, leur porte fut enfoncée par quatre hommes portant des armes que Tadashi n'avait jamais vu jusqu'alors, des armes effrayantes, pointées vers ses parents et lui qui se cachait dans leurs jambes. Tôda a 7 ans. Le massacre auquel il assista le marqua à jamais. Devenue bête féroce aux crocs luisant, sa mère arracha la gorge des hommes tandis que son mari essayait de limiter leurs attaques avec son don de pantin. Le sang de sa mère se mêla à celui des gardes lorsqu'une de leurs armes lui transperça l'épaule, la privant définitivement du contrôle de ce membre. Traquée depuis ce jour, la famille Hidekami s'exila dans un taudis d'une ville voisine, emportant tout ce qu'ils pouvaient.

Les années qui suivirent rendirent Tadashi très sensibles à la misère. Sa mère ne pouvait plus travailler avec son bras immobile et son père artisan faisait des contrats au noir pour ne pas être repéré par la Brigade. C'est dans un logement précaire que Tôda connu la faim, l'inconfort, la peur et développa son sens de la survie. Au fond de lui, il était froid et méfiant envers tout le monde, voyant en chaque personne une possibilité d'être dénoncé. Cependant, en apparence, il affichait un masque de sourires et de bonnes manières, une carapace de sureté à afficher à la société. Il racontait que sa mère avait perdu l'usage de son bras lors d'un accident de voiture et que la perte de son travail les avaient poussé dans la misère, il revoyait tous les faits qui auraient pu les rendre louches aux yeux du voisinage. C'est également à cette période de sa vie qu'il développa un sens aigu de la justice. Tout devait être partagé équitablement, tout ce que la famille possédait devait profiter à chacun de ses membres. Sa mère s'arrangeait pour lui donner elle même des cours pour ne pas qu'on puisse le retrouver dans les listes scolaires. Tadashi partageait son temps entre cet apprentissage et allait parfois aider son père dans son travail.

Cette vie dura presque quinze ans. Au fil des années, de nombreuses familles en fuite s'étaient installées dans ce quartier et n'avaient pas été aussi apte à cacher leurs dons que les Hidekami... Les arrestations de la Brigade s'étaient multipliées, créant un regroupement de Kimyona X dans les quartiers pauvres. Le gouvernement procéda à une grande opération "d'épuration" des quartiers dits "dangereux". Les Hidekami n'y échappèrent pas. Tous furent arrêtés et envoyés au Centre d'Isolement 1.0. Cependant, Tôda se retrouva seul au village tandis que ses parents furent incarcérés dans la zone protégée pour les meurtres des quatre membres de la Brigade. Tadashi apprit à vivre dans ces horribles logements, entouré par de parfaits inconnus possédant tous des dons plus ou moins étranges. Il jouait parfois des poings pour protéger ses rations de nourriture ou le peu de biens qu'il possédait, il se renferma encore plus sur lui même et utilisait la force quand il le fallait. Le jeune homme serait resté un détenu parmi tant d'autres s'il n'avait pas fait une découverte capitale. La faille. L'unique faille du Centre. La petite plaque d’égouts non scellée au fond d'une ruelle sombre. Il y descendit après avoir pris soin de ne pas être vu puis déambula dans les égouts sordides pendant plusieurs heures, voulant s'éloigner le plus loin possible du centre avant de refaire surface.

Il découvrit les reclus. D'abord heureux de découvrir un moyen d'infiltrer le Centre, les Insurgés présents sur place prirent vite conscience du danger que cela représentait pour les personnes vivant des les égouts. Constatant l'absence d'un détenu, les gardes allaient forcément trouver la faille et donc la ville souterraine. Il ne fallut pas beaucoup pour convaincre Tadashi de retourner dans sa prison ; il souhaitait offrir une chance à sa famille d'être libérée mais il voulait aussi aider les détenus qui souffraient. Armé d'un cadenas et d'une clef, il remonta les canaux avant le recensement et verrouilla l'accès. Depuis ce jour, il devint l'une des personnes les plus importantes du village. Il faisait circuler discrètement des ressources apportées par les Indignés et contrôlait l'accès à la faille. Il était respecté pour son sens du partage et de la justice, tout était réparti équitablement en fonction des besoins de chacun, il savait être ferme et autoritaire pour éviter les débordements. A la fois craint et respecté, Tadashi devint le Gardien des Clefs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[PNJ] Tadashi Hidekami

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Meranii Tadashi.
» Les Gouttes de Dieu : Interview Yuko Kibayashi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum RPG :: Gaikoku Kin'dai  ::  :: Les Nouveaux Arrivants :: Fiches Validées-